La suradaptation au travail, 3 bonnes raisons pour ne pas y succomber, 4 astuces pour l’éviter - Boostez votre business dès aujourd'hui

La suradaptation au travail, 3 bonnes raisons pour ne pas y succomber, 4 astuces pour l’éviter

La « suradaptation » est donc cette attitude qui nous amène à ne plus considérer nos forces et nos limites, à circuler dans un couloir si étroit que nous ne pouvons plus nous retourner pour voir le chemin parcouru et que l’issue s’éloigne chaque fois que nous semblons nous en approcher.

C’est épuisant et frustrant.

3 bonnes raisons pour ne pas y succomber :

  1. C’est la porte ouverte au burn out
  2. Nous y perdons la santé (infarctus, cancer)
  3. Nous y perdons la réussite professionnelle, personnelle et financière. perte de l’outil de travail, licenciement, Rupture, divorce, baisse ou perte de revenus.

Il s’agit donc pour nous d’en prendre conscience, d’être vigilant et de mettre en place une stratégie pour l’éviter. Nous avons besoin de travailler différemment.

4 astuces essentielles pour organiser notre changement d’attitude :

  1. Avoir un objectif  bien défini pour chaque tâche et tenir une check liste des choses à faire.
  2. Établir un planning  cohérent et surveiller notre temps d’activité, mettre une alarme pour faire des pauses et clore raisonnablement notre journée. Sommes nous réellement encore efficace et centré lorsque nous travaillons 12 heures par jour, 6 jours/7, voir 7 jours/7 ?
  3. Nous accorder un temps chaque semaine, pour réfléchir à nos priorités du moment, et déléguer ce qui peut l’être afin d’améliorer la qualité de notre production personnelle
  4. Apprendre à dire non, dans le respect de soi et des autres. Ancrer définitivement  cette attitude en nous, en répétant l’exercice.

Cliquez ici pour connaître les autres étapes et savoir comment améliorer dès maintenant votre qualité de vie de dirigeant et éviter le pire.

Sophie HAREL
Executive Coach
Coach de la performance sans l’épuisement.